Ce n’est pas un budget de rupture et de relance !

Beaucoup d’effets d’annonce comme chaque année
C’est  plus  un exercice de communication rodé que l’exercice comptable qu’implique le Budget de l’Etat.
Dépenses de RS 117.4 Mds contre Récettes de Rs 102.4 Mds ce qui laisse une déficit budgétaire de Rs 15 Mds soit 3.3 % du PIB.
Le gouvernement table sur une croissance de 4.1 % pour l’année fiscale 2016/2017 et a défini 10 axes stratégiques. Il y a, sur ce plan uniquement, un réel progrès par rapport au discours incantatoire de Vishnu Lutchmeenaraidoo!
Cependant, on remet les mêmes idées , sous différentes formes, comme à chaque discours du budget chaque année!
Nous , au RCP, nous suivrons attentivement la mise en exécution de ces projets pour l’année fiscale à venir.
Former les jeunes revient à réduire artificiellement les chiffres du chômage pour un certain temps.Il est grand temps de réformer le secteur éducatif.
Comment inciter les entrepreneurs à se lancer si l’accès aux financements reste difficile?
Comment inciter le secteur privé à investir et à créer des emplois si la confiance n’est pas rétablie?
Comment se lancer dans la révolution digitale si la vitesse de connexion reste faible et couteux?
Pour la énième fois, le projet de métro réapparait , cette fois-ci comme le Metro Express!
Le plan Marshall contre la pauvreté va-t-elle être réellement mise en place? Toutes mesures en faveur des plus vulnérables auront notre pleine et entière soutien.
Nous retrouvons avec les mêmes mesures à chaque discours du Budget sous des formes différentes !!
Le RCP a appelé à une réforme du secteur public pour une meilleure efficience et nous nous félicitons de la fusion de plusieurs corps para étatiques et d’organismes publics! Mais encore faut-il être efficace et productif.
Mais comme toujours chaque Budget remet en cause le programme gouvernemental précédemment annoncé car il contient d’autres mesures, d’autres annonces avant d’être lui-même contredit soit par un autre Budget ou un autre programme gouvernemental !

Parvèz Dookhy, Alexandre Barbès-Pougnet, Rajeev Gunput

Publicités