C’est un tournez manège. C’est un remaniement de la politique qu’il fallait. La raison donnée du transfert de Lutchmeenaraidoo aux affaires étrangères n’est nullement crédible. S’il est souffrant, la scène internationale sera encore moins à sa portée au regard des nombreuses voyages que cette fonction implique. Le ministre le moins performant qui aurait dû être révoqué est Aneerood Jugnauth lui-même en sa qualité de ministre de l’intérieur au vu de l’insécurité grandissante. Aussi comme ministre de la Défense alors qu’un autre ministre engage le pays de loin ou de près aux opérations militaires de l’Arabie Saoudite. La confirmation de Dan Baboo à la culture est une adhésion de tout le Gouvernement à son incompétence. Mais nous retiendrons que tout en fait est pour Pravind Jugnauth ! Il est, même hors jeu, au centre de l’action gouvernementale: l’abandon par Lutchmeenaraidoo de l’Economie et les Finances au profit d’Aneerood Jugnauth signifie son papa garde au chaud ce portefeuille pour lui dans l’attente de l’issue de son procès en appel. Enfin le cumul de plusieurs ministères par Aneerood Jugnauth est une main mise sur la démocratie.

Publicités