Soodhun veut se faire entendre comme le chef par intérim du MSM. Son leader est absent du pays. Soodhun cherche à revendiquer le monopole d’une légitimité religieuse qu’il pense ne pas devoir partager (de son point de vue).
Duval veut s’affirmer comme le seul et unique numéro 2, en titre et en fait (de jure et de facto), et par conséquent comme le chef par intérim et le seul dauphin. Il veut asseoir son autorité au sein du Gouvernement d’autant qu’il pense qu’il sera appelé souvent à assurer l’intérim et qu’il y aura un effacement graduel du Premier ministre en titre.

Publicités