Précision terminologique: La Présidente de la République n’a pas été élue ni par le suffrage universel direct ni indirect. Elle a été nommée, choisie sans aucune compétition électorale, par le Premier ministre et son choix a été ratifié ensuite par l’Assemblée Nationale. Ce mode de désignation est peu populaire.
Rappelons que la Présidente de la République est Présidente de la République de Maurice, de tous les mauriciens et non d’une communauté ethnique ou religieuse d’où elle serait issue. Elle doit veiller à sa posture, la représentation qu’elle se donne elle-même, et son image!
La Présidente de la République doit occuper un champ d’impulsion face au Gouvernement, lancer des idées innovatrices et inviter le Gouvernement à agir en conséquence. Le Statut de Président de la République, indépendamment de son mode de désignation (qui est à parfaire chez nous) doit revendiquer l’autorité de sa fonction et s’approprier des domaines d’intervention. A ce titre, il serait, plus que souhaitable que la Présidente devienne un acteur majeur de la politique étrangère de notre pays. Autrement, elle ne pourrait que sombrer dans la passivité et devenir l’obligé du Gouvernement.

Publicités