Le paysage politique de Maurice est éclaté et se divise davantage. Le MMM continue d’accoucher des dissidences. En moins d’un an, trois nouveaux groupes issus du MMM ont pris naissance. Le PTR n’échappe pas à ce phénomène de dissidence. Aux dernières campagnes électorales, plusieurs partis, par définition électoralistes, ont vu le jour. Face à un tel éclatement, le citoyen doit faire le choix de la constance et de la régularité.

Publicités