Changement de Gouvernement ou pas, l’insécurité est toujours grandissante à Maurice. C’est logique car aucune mesure structurelle ni de fond n’a été prise pour endiguer le phénomène à l’exception de la simple annonce, sans qu’il y ait de réelle volonté, de créer une Police Academy.

Rappel du premier point des propositions du RCP pour Maurice:

1. Rétablissement de la sécurité.

La sécurité est la première des libertés. Les mauriciens doivent être protégés contre l’insécurité grandissante. Il faut qu’il y ait un véritable titulaire à la tête d’un ministère de l’intérieur à part entière. Le ministre serait chargé du développement d’une politique sécuritaire et pénale. La mise sur pieds d’une École de Police chargée de la formation permanente des policiers permettrait également à ces derniers d’exécuter de manière efficace leur mission.

Publicités