Point de vue du Ralliement Citoyen pour la Patrie (RCP) sur la réforme électorale

Le projet de Navin Ramgoolam est incongrue, disparate et ne sert que les intérêts de la classe dirigeante. Il manque en lisibilité et par conséquent est voué à l’échec.

On s’éloigne manifestement de l’esprit wesminstérien de notre Parlement.

Nous ne pouvons pas avoir dans une même chambre parlementaire deux catégories de députés: le député libre, bénéficiant d’un mandat représentatif et le député enchaîné par son chef de parti soumis à un mandat impératif !

Ce qui est encore plus contestable c’est que la réforme projetée est favorable à la classe dirigeante et fait en sorte que les chefs de parti ne soient jamais battus aux élections en leur accordant une double candidature au scrutin majoritaire (first past the post) dans une circonscription donnée et d’être en tête sur la liste proportionnelle. Manifestement, ils ne veulent pas être battus aux élections comme l’ont été Seewoossagur Ramgoolam, Aneerood Jugnauth, Paul Bérenger, Gaëtan Duval, Pravind Jugnauth etc. Ils veulent pouvoir être élus à vie.

Le projet souffre d’ambition politique en ne mettant nullement fin à la représentation communautariste de certains députés.

http://www.maurice-info.mu/reaction-du-rcp-sur-le-white-paper-de-navin-ramgoolam-sur-la-reforme-electorale.html

Publicités