Chers mauriciennes

Chers mauriciens,

Nous avons eu l’occasion de dénoncer le caractère déloyal des élections locales, particulièrement les municipales au profit des seuls partis soutenant le gouvernement.

Les faits les plus récents qui ont marqué l’actualité cette semaine ne font que conforter notre sentiment.

Le Ministre Sik Yuen a ouvertement fait comprendre qu’en cas de défaite de la majorité gouvernementale aux élections, le Gouvernement sera peu disposé à faire procéder aux travaux de développement dans les villes où il a été battu. Ce sont des intimidations sur le libre choix de l’électeur et des menaces de boycott. C’est un comportement contraire à l’idée Républicaine et du caractère westmisterien de notre régime. Lorsqu’on est ministre de la République, on sert toute la Nation entière indépendamment du bord politique des uns et des autres.

À la fin de la semaine, le très peu « Independent » Broadcasting Authority a édicté une interdiction aux appels téléphoniques du public lors des émissions politiques. Il y a lieu de trouver des solutions alternatives. Soit les radios appellent le public pour leur intervention selon des critères sociologiques (les éventuels intervenants se font connaître au préalable et la chaîne choisit les intervenants et ils interviennent comme « invités » annoncé au début de l’émission), soit elles font intervenir ce même public autrement que par téléphone (au siège ou diffusion d’un enregistrement). Les solutions sont nombreuses pour contourner une telle interdiction et atteinte à la liberté d’expression.

Le RCP invite les radios libres à faire preuve d’inventivité afin de protéger la liberté d’opinion et de son expression et la démocratie.

Le régime se durcit dans une dérive dictatoriale et de confiscation des libertés. Ces épisodes ne sont ni les premières ni les dernières.

La République de Maurice a besoin d’un sursaut afin que la démocratie soit sauvegardée.

C’est le combat du RCP.

Sentiments patriotiques.

Parvèz A.C. Dookhy                                      Shabana Raman

Président                                                      Secrétaire générale

Publicités