Sunday, 11 November 2012 12:41

Sport et culture

Le Ralliement citoyen pour la patrie (RCP) souhaite une vraie ouverture à la culture. Pour cela, nous proposons de revoir le fonctionnement et la modernisation de nos musées, afin qu’ils soient plus attrayants, éducationnels, interactifs et complets culturellement, historiquement et technologiquement.
Bien que nous ayons deux sites historiques classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, Maurice compte de nombreux autres patrimoines matériels (constructions, bâtiments anciens, paysages culturels) et immatériels (pratiques, traditions, savoir-faire, littérature, musiques, danses, langues, etc.) qu’il convient de valoriser, ne serait-ce que par simple signalétique pour ce qui relève du patrimoine matériel.

La promotion de la culture locale passe par la protection de nos artistes contre le piratage. La MASA devrait être dotée de plus de marge de manœuvre afin de garantir les intérêts des artistes. Aussi la mise en place régulière d’animations artistiques, de festivals et spectacles culturels devrait être encouragée d’une part pour promouvoir la culture mauricienne et d’autre part pour favoriser notre ouverture sur le monde.

La culture s’acquiert aussi à travers la lecture. Nous prônons une réelle politique de (re)valorisation et actualisation des bibliothèques municipales, des bibliothèques existantes dans les centres communautaires et les villages councils ainsi que des bibliobus dans les zones résidentielles périphériques n’ayant pas accès aux bibliothèques. Une baisse de prix des livres et des produits culturels permettrait davantage l’accès et la promotion de la lecture.

Afin de mieux développer les loisirs, le RCP met l’accent sur des activités extrascolaires, le réaménagement des parcs et aires de jeux pour enfants, la création des espaces verts pour favoriser des sorties, des pique-niques où les gens pourront se retrouver en famille ou entre amis pour s’amuser, lire, faire du sport, jouer et se recréer. Les programmes  tels que « Spécial vacances » peuvent être revisités, restructurés et remis en place en période de vacances scolaires. Les enfants et les jeunes pourront profiter de ce temps de manière ludique, éducative et culturelle.

La pratique sportive a été délaissée ces dernières années. Le RCP veut redynamiser la pratique du sport en la professionnalisant pour nos athlètes de haut niveau et aussi en encourageant le sport-étude. Un vrai programme scolaire et universitaire devrait être préparé et mis en place en ce sens.

Le sport et la culture peuvent constituer de véritables passerelles pour l’éducation au civisme en plus de celle des programmes scolaires. Une augmentation des offres culturelles, sportives et de loisirs favorisera davantage les occasions de rencontres, les échanges et les relations intergénérationnelles dans ces différents espaces. Enfin nous proposons des « espaces conseils » où les parents, les enfants et les jeunes en difficultés puissent s’exprimer et parler sans tabou et préjugés.

Sébastien Serret

Publicités