PROPOSITIONS ALTERNATIVES: 12 séries de mesures urgentes

Article paru dans Le Mauricien | 4 avril, 2012 – 15:25

L’Opposition réunie a réparti les postes institutionnels avant de s’accorder sur un programme commun. Le Gouvernement annonce un nouveau discours-programme alors qu’il a suspendu les travaux parlementaires depuis voilà 5 mois et que son dernier Budget, qui était déjà presque un programme gouvernemental, n’a pratiquement pas été mis en œuvre, à l’exception des nouvelles taxes. Il va sans dire que les mesures annoncées ne sont souvent que de la poudre aux yeux.

Or, un certain nombre de mesures urgentes sont à prendre afin que Maurice retrouve sa vocation naturelle, être un Paradis réel ou à tout le moins une République où il fait bon vivre.

Le Club des Militants en a recensé une douzaine de séries de mesures importantes. Ces mesures ne sont, bien entendu, pas exclusives, mais constituent le socle d’un renouveau et d’une nouvelle fondation pour la République. Ce sont dix séries de mesures prioritaires portant sur le thème de law and order, l’approvisionnement en eau, la fraude et corruption, la consolidation de la démocratie, l’éducation, la santé, l’environnement, la libéralisation des ondes, l’infrastructure publique, la culture et les loisirs.

Les mesures sont comme suit :

1) Protéger les Mauriciens contre l’insécurité. Création d’un véritable ministère de l’intérieur et développement d’une politique sécuritaire et pénale sur l’ensemble des territoires de la République. Renforcer les lois contre le trafic de drogue.

2) Engagement de distribution d’eau 24/24 à tous les Mauriciens, dont les habitants de ses îles rattachées, principalement Rodrigues et Agaléga. Création d’autres réservoirs et modernisation du réseau. Plan de recyclage et de stockage individuel de l’eau.

3) Lutte contre le gaspillage des fonds publics. Un organisme dirigé par un juge ou magistrat en exercice pour contrôler les dépenses de l’État, des organes publics et des collectivités. Le gaspillage à des fins manifestement personnels sera pénalisé. L’ICAC pourra être dirigée par un magistrat en exercice ou ancien juge et le directeur sera nommé par le Chef-Juge. Revaloriser nos institutions publiques et corps para-étatiques à travers des recrutements sur la base de la compétence ; et l’élimination des nominés politiques.

4) Affermissement de la démocratie. Fixation des sessions parlementaires. Le parlement ne doit plus siéger au bon vouloir du Premier ministre, à l’exception des sessions extraordinaires. Fixation du calendrier des élections municipales et villageoises sans possibilité de renvoi. Instauration de la parité politique.

5) Remise sur pied du programme de Zone d’Éducation Prioritaire pour ceux au bas de l’échelle et introduction d’un repas chaud offert par l’État dans ces zones-là. Construction d’une grande bibliothèque nationale pluridisciplinaire.

6) Réorganisation des services d’urgences (un service d’aide médicale urgente accessible à tous). Implantation de ce service sur l’ensemble de la République, au moins dans chaque district. Développement d’une médecine de qualité.

7) Plan de protection de l’environnement. Maurice et ses îles doivent rester des îles vertes. Encouragement et plan de reboisement des villes, des quartiers, création des espaces verts, les montagnes etc. Encourager la production des énergies renouvelables et lancement des projets éoliens.

8 ) Fin du monopole de la MBC. L’État encourage la mise sur pied des chaînes de télévision privées.

9) Modernisation du système des transports en commun. Bus en accordéon, écologique et confortable ; et horaire à fréquence régulière.

10) Lancement d’un vaste projet de construction de logements sociaux de qualité.

11) Développement de la culture et des loisirs. Réhabilitation d’urgence du Théâtre de Port-Louis et création d’autres lieux de cultures à travers les territoires de la République. Création d’une véritable grande bibliothèque nationale pluridisciplinaire pour permettre l’accès à une meilleure éducation tertiaire locale et à la recherche.

12) Redéploiement des missions diplomatiques dans le monde, et notamment dans le Golfe Persique, au Japon, en Europe du Nord pour mieux défendre l’agressivité économique et attirer les investisseurs et touristes.

Gouvernement et Opposition seraient bien inspirés de se référer à l’ensemble de ces propositions de bon sens dans le cadre de leur programme éventuel…

Shabana Raman-Caunhye, Parvèz Dookhy, Yanick Cornet et Med Doba

Club des Militants

Lien: http://www.lemauricien.com/article/propositions-alternatives-12-series-mesures-urgentes

Lien du Groupe: http://www.facebook.com/groups/clubdesmilitants/

Publicités